Le 21 octobre 2019

STVRTVIFRTF

Pour votre carrière comme pour votre vie personnelle, vous êtes votre meilleur atout… à condition de lever quelques freins ! Bien sûr, nous ne serons pas tous les inventeurs géniaux d’un procédé révolutionnaire. Mais nous pouvons au moins tous et toutes réussir ce qui nous tient à cœur. Simplement, il faut procéder avec méthode. Voici donc 3 principes concrets et indispensables pour réussir… développés par Hervé Gougeon dans sa célèbre conférence “les chemins de la réussite”.

 

1. Chassez les préjugés

Au travail, c’est une situation courante. Vous l’avez vécue, sans forcément vous en apercevoir. Cette situation, la voici : vous avez un dossier urgent à traiter. Dossier pour lequel vous avez besoin d’aide. Problème : en interne, personne n’est disponible. Vous pensez alors à solliciter un partenaire extérieur. Vous en discutez avec un collègue qui vous convainc… que c’est impossible ! Le délai est trop court… Vous vous dites qu’il a sûrement raison. Vous faites donc le travail seul·e et le résultat tient plus du bricolage que de la copie parfaite.

Les préjugés sont comme des virus : ils sont très contagieux !

 

Ici, vous avez un parfait exemple de circulation des préjugés. Or, ceux-ci nuisent à votre entreprise… et à vous-même ! Car les préjugés sont autoréalisateurs : si vous vous dites que cela ne fonctionnera pas, cela ne fonctionne jamais ! C’est aussi simple que ça. Chassez ces préjugés est donc la première étape pour réussir. Lire “Une astuce pour dépasser vos préjugés !

Pour ce faire, un conseil simple et pratique : soyez curieux et ayez confiance en vous pour analyser la situation. De la même manière, évitez les a priori sur les gens et ne pensez jamais que vous n’êtes pas capable de réussir. En appliquant ces principes simples, vous débloquerez vos freins et vous rapprocherez de vos objectifs. Pour en savoir plus sur “Les chemins de la réussite”, la conférence phare d’Edifia, lire “Entreprendre avec énergie et optimisme : la moustache la plus célèbre de l’ouest fête sa 3000e conférence !

 

2. Changez d’état d’esprit

Vous êtes vous et c’est très bien comme ça. Banalité ? Non : combien de personnes ne s’acceptent pas telle qu’elles sont ? C’est notamment le cas au travail, où l’auto-dévaluation est reine ! Il faut changer cet état d’esprit et apprendre à être fier.e  de ce que vous faites. Pour cela, capitalisez sur vos talents et vos réussites. Nous en avons tous et toutes ! C’est un moyen supplémentaire de briser l’éventuelle mauvaise image que vous avez de vous. Tous les succès sont importants, même les plus simples.

Vous avez forcément de nombreuses réussites ! Soyez en fier.es

Une astuce simple : faire régulièrement l’inventaire de ses réussites durant votre carrière. Tous les 6 mois, par exemple, identifiez les 3 choses que vous avez réussies et qui vous ont procuré fierté et plaisir. Ou inscrivez les au fur et à mesure sur des post-it que vous mettrez dans un panier. Vous aurez plaisir à l’ouvrir et, pourquoi pas, à le partager entre collègues !

Par ailleurs, ne vous comparez pas à mauvais escient. Il y aura toujours des gens qui ont un parcours qui vous semble plus enviable que le vôtre. Mais leur succès ne vous enlève rien. Au contraire, tirez le meilleur de leur parcours : leur réussite montre qu’ils ont pris le bon chemin. Voilà la preuve que c’est possible !

Enfin, échangez avec vos collègues, ils ont tous des choses à vous apprendre. En étant suffisamment ouvert·e, vous comprendrez un principe simple mais fondamental : s’ils réussissent, c’est parce qu’ils croient en eux et s’investissent dans ce qu’ils font !

 

3. Ayez un objectif enthousiasmant 

Sans but, pas de motivation. C’est une règle simple mais qui se vérifie dans la vie professionnelle de chacun·e d’entre nous. La réussite n’est en effet pas une fin en soi. Au contraire, elle n’existe que parce qu’il y a un but à atteindre. C’est lui qui vous motive.

C’est comme une randonnée : si vous ne savez pas précisément où vous souhaitez aller, vous serez sûr·e d’une chose : vous arriverez quelque part, mais probablement n’importe où ! Votre carrière fonctionne de la même manière. La première étape est donc de déterminer votre but. Cette étape vous permettra de vous fixer un objectif précis, d’être motivé·e pour l’atteindre et in fine… de réussir !

Avec un objectif précis en tête, vous serez beaucoup plus motivé·e et déterminé·e !

 

Comment faire ? Votre objectif doit être à la fois concret et enthousiasmant. La projection de celui-ci doit provoquer une certaine émotion en vous. Ensuite, pour réaliser cette ambition, fixez-vous des buts concrets et mesurables. Lire “Éviter la surchauffe au travail : 3 pistes pour être efficace et serein·e !

Prenons un exemple qui pourra vous sembler caricatural (mais rappelez-vous : pas de préjugés !)  : vous voulez devenir un·e star de cinéma. C’est votre ambition. Et elle vous fait rêver ! Pour la réaliser, plusieurs étapes sont nécessaires : prendre des cours de théâtre, passer des castings, jouer dans des pièces de théâtre et des courts-métrages, etc. Chacune de ces étapes sera un de vos objectifs intermédiaires. Ils ont l’avantage d’être concrets… et mesurables : vous serez en mesure de dire ensuite si vous les avez atteints ou pas et de les réajuster le cas échéant !

Conclusion : ayez de l’ambition… et non, ce n’est pas un gros mot ! Avoir de l’ambition, c’est avoir le désir de réaliser des choses parce qu’elles vous motivent, qu’elles vous permettent de progresser, qu’elles ont du sens pour vous, vous procurent de la joie et du plaisir. Chouette programme, non ?

Cet article vous a inspiré·e ? Vous souhaitez approfondir ?